Le mouvement de la terre

 

Ciel plus limpide

que nuit d’été.

On sent

le mouvement de la terre.

Insimulable, manque la senteur du foin,

la festive sirène

le murmure

des amants.

 

Antonio Osirio

Image Régis blondel

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

2 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s