en ce début d’année…

 

j’ai rêvé de voler

et c’est ainsi que je l’ai voulu

et même quand le ciel

à l’improviste

est tombé,

croyez-moi,

je n’ai jamais cessé

de voler

 

Roberto Véracini

image Oswald Tschirtner

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

5 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s