Montmartre

 

Indifférente

à la foule qui languit sur le garde-corps

tu te hisses mon amour

pour saisir du regard tout Paris.

Ciel de mars. Sous les nuages

l’hydre engloutit l’horizon

et le ciel dis-tu

n’en est que plus joli.

 

©  tv

Image http://www.pariszigzag.fr/paris-insolite-secret/street-art-paris

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s