Terres froides

 

si infime

parait ce corps quand il erre

en songe. Bouche bée

sur le siège arrière

il respire

fleur parmi les fleurs

d’une autre vallée.

Dors mon ange

dors

il n’existe aucune image

du jour qui vient

 

©  tv

Image http://www.wikilinks.fr/portraits-doudous-maltraites/

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s