Inversion

quand

pour rire tu t’inverses

la tête rondit

ta bouche s’étire et

tes cheveux tombent au sol

puis de tes yeux

jaillissent des lumières qui couvrent

la nuit

Georg Baselitz

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

2 réponses

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s