D’ailleurs

.

Savoir si quelque chose

N’est pas dans ce coin justement là

Où il n’y a jamais rien

.

Tu lis

Comme si tu désespérais

Comme si un presse-papier

Eût écrasé les violettes

Comme si dans ce coin

Brûlait

Une lumière d’ailleurs

.

Jiri Olic

Ejiro Miyama

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s