Semblance

ces voix

qui entravent la douceur

du matin 

 

inlassablement

qui rappellent l’histoire

sans fin

 

On y voit le jour rendre

du sang

la terre est trop petite

 

l’espoir comme la neige

 

en même temps

je creuse un trou pour te trouver

un prénom

Marijane Ceruti