La faille

 

un feu sinue

la nuit entre les murs

 

suscitant des visages

que l’on pensait

oubliés

 

le tien fait partie

de ceux-là. Il est teint d’ivoire

et ne sourit jamais

 

mémoire de ce qui n’est pas

ou n’a jamais pu être

 Alberto Lara