Vers les abysses

 

sombrer

les yeux mi-clos

dans les eaux troubles

du fleuve

se tortiller parmi les corps trépides

avant d’effleurer du pied

un coin de lit tiède

et visqueux

 

avant

l’endroit grouillait

de ces femmes-poissons que les marins disent

sirènes

il y avait des épaves pleines

de mauvais or

et on y entendait des chants peints

de joie et d’ivresse

 Trent Park