Ce que j’en sais

.

même

si le temps fait juter l’os

la somme reste la même

.

est

ce que le corps sait

avec la souche qui nourrit

la veine et les gestes de

l’au-dedans

.

il ne pleut pas

mais vois-tu

la langue s’ennuie

.

alors

de chercher un point

de passage vers des mains

une bouche

.

une ombre

pour qu’elle se mélange

à la mienne

Bharat Sikka