Trois haïkus de Kazuko Nishimura


Je taille une rose

redressant

sa tige

 

L’azur de mer fonce.

La terre commence

à faner

 

Les gens s’en vont.

Les arbres dépouillés

murmurent-ils

 

Kazuko Nishimura

Clay Maxwell Jordan