Anise Koltz

.

ma peau millénaire

tendue

entre le soleil et la lune

est marquée du signe de Caïn

.

Ce sont mes yeux

qui inventent le monde

.

La terre est aveugle

elle est un animal qui écoute

.

Anise Koltz

Aimée Hoving

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s