Au pied des montagnes

il y a

vers les massifs en fleurs

mille paires d’yeux

sous l’eau qui observent

le ciel se lever

puis

ne sais où

le chant des arbres

au cœur si fier

et les premières bêtes

qui viennent licher

la rosée

image-e1448366370628Neil Aldridge

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s