Octobre blanc

 

livrée

aux quatre vents

la page arrachée jadis

au cahier du jour

de passer la grille du jardin

pour finir à l’endroit même

où saignait hier encore

le vieux chèvrefeuille

de Tartarie

image-e1448366370628 Albert Louden

 

 

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

2 réponses

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s