Chambre d’Amérique

 

de l’ouvrant

le bruit joyeux de l’avenue

jusqu’au soir. Le corps alangui

et comme effacé du songe

je perçois nos habits en boule

au pied du lit.Ta joue aplatie sur le drap

(l’aile du sourire)

une épaule nue

et le temps demeuré là.

 .

©  tv

Image http://nonphotography.com/blog/portfolio/mixed-media-photography/

.

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s