Chambre d’Amérique

 

encore pénétré

de songes, je palpe l’univers

du plat de la main.

Presque cinq heures.

A l’évidence, la ville engloutit

les corps autant qu’elle les apparente.

Je me dresse. Quelques syllabes

murmurées à l’oreille

et les ailes d’un sourire

sur ton visage

habité

 

©  tv

Image http://nonphotography.com/blog/portfolio/mixed-media-photography/

.

A propos terrain vague

la poésie en mille morceaux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s